}

Une réalisation parfaite

26 09 2018

Vous avez apprivoisé votre machine (ou presque…) et vous passez à votre première réalisation.

Pour que celle-ci soit à la hauteur de vos attentes, en plus du plaisir que vous avez eu à la réalisation, voici quelques conseils qui permettent de passer d’une réalisation convenable à une réalisation de grande qualité.

Accordez-vous du temps

La couture nécessite de la concentration et de la patience.

Bien s’organiser peut paraître un peu long mais permet souvent de gagner du temps.

Quand la fatigue survient, elle diminue la vigilance et augmente les risques d’erreurs. Au troisième démontage de couture à minuit, il est plus que temps d’aller se coucher ! Mieux vaut se lever tôt pour finir que de passer la nuit a découdre la manche montée à l’envers 4 fois. Cela peut laisser des traces, surtout sur les tissus fins, fragiles ou extensibles.

Décatissez votre tissu

C’est-à-dire enlevez l’apprêt sur le tissu neuf. Pour cela repassez avec beaucoup de vapeur. Mieux, faites tremper votre tissu neuf avant de le coudre, ainsi vous limitez le risque qu’il rétrécisse au premier lavage, vous seriez condamnée à offrir votre plus belle réalisation à une copine car le vêtement aurait perdu une taille!  Attention, si le tissus est tellement délicat que vous prévoyez déjà de porter le futur vêtement au pressing pour le nettoyage, ne le lavez pas.

Le trempage fait rétrécir votre tissu d’environ 5 % en moyenne, sauf les tissus entièrement synthétiques. Il permet aussi de débarrasser le tissu des apprêts et produits de teinture ou de filature.  Si le tissu dégorge au trempage, ajoutez un peu de vinaigre pour fixer la couleur. Ne l’essorez pas en machine, pour éviter qu’il ne soit marqué mais vous pouvez le rouler dans une grande serviette de toilette.

Laissez bien sécher et repassez-le soigneusement en prenant soin de le garder bien droit. A l’issue de cette préparation, on dit que le tissu est décati. Au prochain lavage, pas de surprise.

Reportez fidèlement le patron

Reportez scrupuleusement toutes les indications du patron sur le tissu avant de commencer à coudre

Le patron présente divers repères qui facilitent la réalisation du modèle. Nous vous conseillons, avant de couper votre tissu, de reporter au feutre à tissu les lignes de coupe, les lignes de couture, les repères d’assemblage, l’emplacement des boutonnières, des fermetures à glissière, des pinces, des poches, voire des passepoils ou de tout autre repère que le réalisateur du patron aura jugé bon de placer. Cela vous évitera des surprises quand votre vêtement sera à moitié monté.

Choisissez les aiguilles et le fil adéquats

Choisissez le type d’aiguille et le fil qui conviennent au type de tissu choisi :

Une aiguille trop fine dans un tissu épais peut casser. Une aiguille trop épaisse dans un tissu fin peut laisser des trous peu élégants. L’aiguille a cuir est biseautée pour couper le cuir avant de piquer alors que l’aiguille a jersey est a bout arrondi pour éviter de couper les mailles.

  • Un fil polyester est solide et convient à de très nombreux tissus. Si vous avez une inquiétude pour votre réalisation, faites-vous conseiller en magasin spécialisé.
  • Ajustez la couleur du fil à la réalisation souhaitée, les coutures seront moins visibles. Si vous voulez des coutures contrastées, vous avez toute liberté de choisir la couleur qui vous plaît !

Épinglez les pièces

Épinglez ou faites des coutures de bâti :

La qualité de la réalisation dépend de la précision du montage des pièces.

La pose d’épingles à intervalles réguliers suffit le plus souvent pour maintenir les tissus entre eux.  L’épinglage se réalise perpendiculairement à la couture à réaliser. Plus le tissu est élastique et/ou souple, plus il faut épingler.

Astuce : Si vous utilisez des épingles ultra-fines, vous pouvez les laisser en place pendant que vous cousez. Vous les retirerez seulement une fois la couture réalisée. Cela évite de les enlever une à une pendant la couture.  Pensez à les mettre perpendiculairement à la couture, ainsi l’aiguille de la machine glissera dessus sans casser.

Vous pouvez aussi  maintenir les pièces avec de petites pinces qui évitent de se piquer les doigts, qu’on retire au fur et à mesure de la couture. Cette technique est très utile pour la pose de fermeture à glissière ou la couture de cuir ou de simili. Il n’y a pas de déformation ou de trous dans le tissu.

Réaliser un bâti  est plus long et se justifie dans une étape délicate du montage. Il s’agit de  faire à la main une couture temporaire, à grands points, allant de plusieurs millimètres, à un centimètre , de préférence avec un fil de couleur claire .  Les pièces sont alors bien maintenues l’une par rapport à l’autre et la couture définitive est sans risque. Après avoir piqué, enlevez le fil de bâti.

Cousez droit!

Appliquez-vous à coudre droit : cela est essentiel sur toutes les coutures de finition : ourlet, encolure, pinces, fermeture à glissière…Cela fait toute la différence sur le résultat final.

Coupez court

Coupez les fils à ras après chaque couture pour qu’aucun fil ne reste à la fin du travail.

La finition fait la différence

Soyez vigilante sur la qualité des finitions : Il n’y a pas que l’aspect endroit du travail. L’envers mérite aussi votre attention : surfilez au point zigzag toutes vos coutures.

Vous pourrez aussi choisir de faire des coutures anglaises ou de poser des biais de recouvrement pour des finitions parfaites, dignes de la haute couture.

Repassez souvent

Repassez vos coutures au fur et à mesure

Pendant le montage, l’idéal est d’avoir toujours un fer chaud prêt à repasser. Avec un coup de fer, le tissu se place correctement.

Ouvrez vos coutures, repassez les zones délicates à monter, afin de leur donner la forme voulue.

Maquettez

Réalisez des pièces d’étude, si vous doutez de votre niveau technique, avant de vous lancer pour de vrai.

Par exemple, testez votre première boutonnière sur une chute du même tissu que votre réalisation. Et si besoin, faites-en une seconde pour être parfaitement sûre de vous.

Repassez encore

Repassez votre ouvrage une dernière fois en fin de réalisation. Le fini est parfait.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Témoignage : J’ai commencé la couture avec PACO

Témoignage : J’ai commencé la couture avec PACO

J'ai profité d'un atelier en Nocturne organisé par Couture Connectée pour réaliser un nouveau défi : mon premier projet couture. Mon choix s'est porté sur un petit haut pour ma nièce de 2 ans. (Top Fille de chez Mondial Tissu sur coutureconnectee.com) Mes amies...

lire plus
Témoignage : Soyez 10 fois plus rapide avec PACO

Témoignage : Soyez 10 fois plus rapide avec PACO

« Lundi 14h. J’ai le plaisir de tester le PACO en avant première,  sur un patron de créateur sur-mesure! Le tissu est étalé sur la table, la ligne lumineuse indique le droit-fil. Quelques clics : la première pièce de la jupe à godets s’affiche. Il me faut quelques...

lire plus

L'atelier des tutos pour des coutures sans accroc!

Dans l'atelier, venez découvrir nos astuces, conseils et tutoriels pour  apprendre de nouvelles techniques et vous simplifier la confection de vos ouvrages.